Borderline


C’est vivre à bout de souffle.
Toujours à bout de souffle.
Rien ne sera donné.
Tout sera lutté.

C’est suivre des Ombre
Aux limites de leurs enfers,
Aux portes où elles sombrent
Revenir en arrière.

C’est vivre à bout de souffle.
Toujours à bout de souffle.
Rien ne sera donné.
Tout sera lutté.

C’est marcher en enfer
Tenant la main d’Ombre,
Aux portes où elles sombrent
Revenir en arrière.

C’est vivre à bout de souffle.
Toujours à bout de souffle.
Rien ne sera donné.
Tout sera lutté.

Guidées par Ombre
Par où elles entrent ?
Aux portes où elles sombrent
Revenir en arrière.

C’est vivre à bout de souffle.
Toujours à bout de souffle.
Rien ne sera donné.
Tout sera lutté.

FIN


Son kamasutra morbide0 (0)

Ce n’est que des poupées. Seulement des poupées. Vous pouvez démembrer et enlever la tête des poupées sans conséquences. Et ce n’est que des chats...

Il0 (0)

Lieu : quelque part dans ma folie...
Temps : nouvelle Lune de septembre 2021…

Échappatoire0 (0)

Amor, Ad vita, Ad mortem

[Votant : 0 Moyenne : 0]

Rejoignez les 3 autres abonnés

Poésie du pire


Précédent Suivant

Laisser un commentaire