Un bon café¹


Il est environ 23 heures, vous marchez à Sète, vers le canal, route de Cayenne. La gare semble ouverte. Il y a probablement une machine à café. Vous vous mettez donc en route pour la gare. Vous longez le canal. Un train passe en gare sans s’arrêter, il roule vite. Vous vous dites que quand quelqu’un passe la dessous, il ne doit pas avoir le temps d’avoir mal. Vous arrivez devant la gare, de l’autre côté de la route. Vous traversez ?

Oui

Au lieu de vous demander ce qui aurait pu se passer là-bas, vous auriez mieux fait de faire attention à ce qui se passait ici ! Probablement que le gars qui vous regarde devant la gare avec un café à la main vous a distrait. Vous ne pourrez jamais nous raconter si vous avez eu mal ou pas : votre corps est aspiré sous un camion-benne et les morceaux en ressortent de l’autre côté. RIP (ou pas !).

Non

Prudence est mère de sûreté. Un camion de chantier arrive à droite à une vitesse totalement prohibée ! Vous vous dites que vous n’auriez pas eu le temps d’avoir mal. Suite

Bialetti – New Venus Induction

Adaptée à tous les feux : flamme, induction, vitrocéramique…

 

Visitez la boutique Bialetti sur Amazon

 

Le concile des sorcières

En 1972, quelque part Ailleurs, les sorcières se sont réunies pour établir un concile…

Marie Jeanne. L’Une.

Marie-Jeanne est une fieffée salope. Elle t’aime à l’extérieur, et te hait à l’intérieur.

Le Rede wiccan

Ces mots suffisent au Rede:
Tant que tu ne blesse personne,
Fais ce que tu veux.


 

L’Ogre de Santa Cruz

« Vers la fin je devenais de plus en plus malade, assoiffé de sang, et pourtant ces flots de sang m’emmerdent. Ce n’est pas quelque chose que j’ai envie de voir. Ce que je désire ardemment, par contre, c’est assister à la mort, et savourer le triomphe que j’y associe, mon propre triomphe sur la mort des autres. C’est comme une drogue, qui me pousse à en vouloir toujours plus. Je veux triompher de ma victime. Vaincre la mort. Elles sont mortes et moi, je suis vivant. C’est une victoire personnelle. ».

Mindhunter

Au cours des vingt-cinq ans passés au FBI, l'agent spécial John Douglas est devenu une légende vivante. Premier profileur de serial-killers, il a suivi et résolu des dizaines de cas, dont le dernier qui lui a presque coûté la vie.

Terres de sang : L’Europe entre Hitler et Staline

« Voici l’histoire d’un meurtre politique de masse. » C’est par ces mots que Timothy Snyder entame le récit de la catastrophe au cours de laquelle, entre 1933 et 1945, 14 millions de civils, principalement des femmes, des enfants et des vieillards, ont été tués par l’Allemagne nazie et l’Union soviétique stalinienne.

[Votant : 0 Moyenne : 0]

Éclectique


Précédent Suivant

Laisser un commentaire

keyboard_arrow_up